Appel à communication : Colloque Descriptive Grammars and Typology

Dernière mise à jour : févr. 16



See the english version of this article



Le LaCiTO – UMR 7107, le LLACAN – UMR 8135 et le Labex EFL ont le plaisir de vous annoncer la seconde édition du colloque international "Descriptive Grammars and Typology: The chalenges of writing grammars of underdescribed and endangered languages".

Dates : 1er- 3 décembre 2021.

Lieu : FIAP Paris – 30 rue Cabanis, 75014 Paris.

Il est prévu un colloque en présentiel, dans le strict respect des contraintes sanitaires en vigueur sur la période. Si nécessaire, nous adapterons les conditions d’accueil des participants.

Date limite d’envoi des abstracts : 1er juillet 2021.

Détails du colloque et soumission des abstracts à cet URL :

https://grammar2021.sciencesconf.org/

Conférenciers invités :

- Felix Ameka (Université de Leyde)

- Nicholas Evans (Université Nationale Australienne)

- Birgit Hellwig (Université de Cologne)

- Aimée Lahaussois (HTL, CNRS)

- Nicolas Quint (LLACAN, CNRS)

Appel à communication :

La menace d'extinction qui pèse mondialement sur les langues peu connues a fait prendre conscience de l’urgence de les documenter et de les décrire, suscitant de nouvelles avancées dans l’art d’écrire des grammaires (voir notamment Ameka, Dench & Evans 2006). Le colloque « Descriptive Grammars and Typology », qui s'est tenu la première fois à Helsinki en mars 2019, cherche à contribuer au développement de la grammaticographie en réunissant auteurs et utilisateurs de grammaires de langues peu décrites ou menacées, qui partagent un intérêt pour le recours aux concepts de la typologie linguistique dans les grammaires.

Nous encourageons les communications traitant des problèmes et défis qui se posent aux auteurs de grammaires descriptives et des attentes des utilisateurs de grammaires. Une discussion plus large du rôle que joue la typologie dans l’écriture des grammaires est aussi la bienvenue. Les papiers pourront adopter le point de vue particulier de la grammaire d'une langue spécifique aussi bien qu'un point de vue général sur les grammaires. Cette seconde édition du colloque se concentrera plus particulièrement sur la théorie et la pratique de la grammaticographie et écartera les papiers portant sur la seule description de structures grammaticales. Cependant, tout sujet pertinent pour la grammaticographie (e.g des problèmes posés par les données de terrain) pourra être d'un grand intérêt pour ce colloque.

Les thèmes appropriés au colloque incluent notamment les questions suivantes :

- Comment décrire une langue dans ses propres termes et à la fois la rendre comparable à d’autres ?

- Quels rôles jouent forme et fonction dans la conceptualisation et l'organisation des grammaires ?

- Comment décrire les structures rares ?

- Quelle place accorder à la sémantique ?

- Comment décrire la variation (socio)linguistique ?

- Quelles relations entre langues et écologies linguistiques ?

- Quels usages des corpus ?

- Comment satisfaire à la fois aux besoins des typologues, des apprenants et des locuteurs natifs ?

Organisateurs :

- Thera Crane (Université de Helsinki)

- Sebastian Fedden (Université Sorbonne Nouvelle, LaCiTO – UMR 7107)

- Ekaterina Gruzdeva (Université de Helsinki)

- Arja Hamari (Université de Helsinki)

- Matti Miestamo (Université de Helsinki)

- Yann Le Moullec (INaLCO, LaCiTO – UMR 7107)

- Neige Rochant (Université Sorbonne Nouvelle, LaCiTO – UMR 7107, LLACAN – UMR 8135)

- Guillaume Segerer (LLACAN – UMR 8135)

- Jeanne Zerner (LLACAN – UMR 8135)

En partenariat avec le Labex EFL.

Comité scientifique :

- Claire Bowern (Université Yale)

- Denis Creissels (Université Lumière-Lyon-II)

- Don Daniels (Université d'Oregon)

- Patience Epps (Université du Texas à Austin)

- James Essegbey (Université de Floride)

- Diana Forker (Université d'Iéna)

- Andrew Garrett (Université de Californie à Berkeley)

- Carol Genetti (Université de New York à Abu Dhabi)

- Nadine Grimm (Université de Rochester)

- Antoine Guillaume (DDL, CNRS)

- Harald Hammarström (Université d'Uppsala)

- Martin Haspelmath (Institut Max-Planck d'anthropologie évolutionniste)

- Jeffrey Heath (Université du Michigan)

- Marian Klamer (Université de Leyde)

- Linda Konnerth (Université hébraïque de Jérusalem)

- Maarten Mous (Université de Leyde)

- Bastian Persohn (Université d'Iéna)

- Mark Post (Université de Sydney)

- Antoinette Schapper (CNRS / Université libre d'Amsterdam)